•  

     

    Enzo Enzo, de son vrai nom Körin Ternovtzeff, née en 1959 à Paris, est une chanteuse, auteur-interprète
    française de jazz, World, chanson française, pop, variété française, chanson pour enfants et ballade.

     

     

    De 1981 à 1985, elle sera bassiste du trio Lili Drop dont le chanteur est Olive et la batteuse Violaine.
    Le groupe est très présent sur la scène française du début des années 1980
    et connaît quelques succès dont "Sur ma mob".

     

     

    En 1990 sort son premier album, "Enzo Enzo", réalisé par François Bréant, en compagnie entre autres
    de Jean-Michel Kajdan, à la guitare. Il sera édité à 100 000 exemplaires.

     

     

    En 1994, elle sort "Deux", son deuxième album, tiré cette fois-ci à 350 000 exemplaires.
    Les Victoires de la musique la couronnent Révélation féminine de l'année et
    Meilleure chanson de l'année pour "Juste quelqu'un de bien" écrite avec Kent.

     

     

    C'est le premier article de ce blog, dont les photos ont toutes été réalisées par moi.
    C'était lors d'un concert à La Roche sur Yon, le 15 Juillet 2010.
    Vous pouvez d'ailleurs reconnaître la photo suivante, le guitariste d'Enzo Enzo
    qui illustre la bannière de ce blog !

     

     

    La chanson que je vous propose, Juste quelqu'un de bien, extraite du deuxième album, est sortie en 1994.

     





    11 commentaires
  •  

    Michel Polnareff - Love Me, Please Love Me (1966)

     

    Je vous ai déjà présenté Michel Polnareff :  ICI

     

    Michel Polnareff - Love Me, Please Love Me (1966)

     

    Polnareff possède un style anglo-saxon (tout comme Gainsbourg ou Dutronc), des mélodies suivant parfois
    une ligne classique (telle "Ame câline"), un look androgyne (qui ne cesse d’évoluer),
    et écrit certains textes prônant la liberté sexuelle avant l’heure.

    La presse ne le lâche pas et le considère comme un symbole de la décadence de la jeunesse, à cause de son apparence jugée efféminée (point commun avec David Bowie) et de ses textes qui choquent.
    "L'Amour avec toi", (repris par Étienne Daho en 1989) est d'ailleurs interdit d'antenne avant 22 heures.

    Il enchaîne alors les tubes, de la complainte "Love Me Please Love Me" (Rose d'or au festival d'Antibes)
    au roman "Le Bal des Laze" en passant par l’existentiel "Sous quelle étoile suis-je-né ?"
    ou encore l’électrique et revanchard "Roi des fourmis".

     

    Michel Polnareff - Love Me, Please Love Me (1966)

     

    "Love Me Please Love Me" (Le titre ne fut donné que lors de la réedition CD)
    est le premier album de Michel Polnareff, sorti en 1966.

    Âgé d'à peine 22 ans au moment où il enregistre son premier album, Polnareff verra son disque publié
    aux États-Unis, qui pourtant faisaient peu de cas du rock français, sous le titre French Rock Blues.

    Selon l'édition française du magazine Rolling Stone, cet album est le 39e meilleur album de rock français.

     

    Michel Polnareff - Love Me, Please Love Me (1966)

     

    La chanson "Love Me, Please Love Me" est extraite de cet album, qui regroupe tant de tubes.

     





    14 commentaires
  •  

    Francis Cabrel - La corrida (1994)

     

    Francis Cabrel, né le 23 novembre 1953 à Astaffort, est un auteur-compositeur-interprète français.

    En 1974, à Toulouse, il participe à un concours de chanson de Sud Radio durant lequel se succèdent 400 candidats. La chanson "Petite Marie", composée par Claude Culot lui permet de remporter le concours.

     

    Francis Cabrel - La corrida (1994)

     

    "Samedi soir sur la Terre" est le huitième album de Francis Cabrel, sorti en 1994,
    et certifié disque de diamant pour 2 500 000 exemplaires vendus.

     

    Francis Cabrel - La corrida (1994)

     

    On peut noter la participation des Gipsy Kings pour les chants en espagnol de la chanson "La Corrida".

     

    Francis Cabrel - La corrida (1994)

     

    Francis Cabrel est un fidèle des Enfoirés, rassemblement d'artistes
    organisant des concerts pour le soutien aux Restos du cœur.

    Sa discographie compte 12 albums studio, 4 Live et 4 compilations.

     





    14 commentaires
  •  

    Nolwenn Leroy - Cassé (2003)

     

    Nolwenn Leroy, née Nolwenn Le Magueresse le 28 septembre 1982 à Saint-Renan
    dans le Finistère, est une chanteuse française.

    D'une formation de chanteuse classique au départ, elle représente la nouvelle chanson française
    après sa victoire à l'émission Star Academy en 2002 et élabore son univers au fil des rencontres.


    Nolwenn Leroy - Cassé (2003)

     

    En juillet 1998, elle part un an à Hamilton dans l'Ohio, grâce au programme d'échanges internationaux
    du Rotary Club qui lui permet de parler couramment l’anglais. À son retour, elle décide
    de suivre des cours de chant lyrique au Conservatoire de Vichy, afin de se perfectionner.

    En 2001, elle s’inscrit à la faculté de Clermont-Ferrand, en droit anglo-américain, dans l’idée de se destiner à une carrière diplomatique à l'ONU ou au sein d'une ONG, au cas où elle n'arriverait pas à devenir chanteuse.

    Visionnant l'émission télévisée Star Academy, elle est fascinée par la professeur de chant Armande Altaï,
    et décide de s’inscrire dans sa classe. Pendant plus de six mois, elle suit ses cours de chant à Paris.
    Elle est ensuite sélectionnée pour participer à la Star Academy 2, qu'elle gagnera le 21 décembre 2002.

     

    Nolwenn Leroy - Cassé (2003)

     

    Après avoir collaboré avec des bretons de cœur sur ses trois premiers albums,
    Laurent Voulzy et Alain Souchon notamment, elle réalise en 2010 son projet de cœur en interprétant
    les chansons qui pour elle représentent la Bretagne.
    L'album "Bretonne" obtient une large répercussion puisqu'il s'en vend plus d'1 300 000 exemplaires
    en France et à l'étranger.

     

    Nolwenn Leroy - Cassé (2003)

     

    Le 4 mars 2003, paraît son premier album, "Nolwenn", auquel participent entre autres Pascal Obispo,
    Lara Fabian, Laurent Voulzy, Lionel Florence et Daniel Lavoie. L'album se classe n°1 à sa sortie et se vend
    à plus de 600 000 exemplaires, grâce notamment aux extraits "Cassé" (n°1 du Top Singles),
    "Une femme cachée", "Suivre une étoile" et "Inévitablement".

    En 2004, elle décroche le NRJ Music Awards de la Révélation francophone,
    et entame une tournée à travers la France et la Belgique.

     

    Nolwenn Leroy - Cassé (2003)

     

    Le single "Cassé" est n°1 des ventes pendant 3 semaines.

     



    Le Clip officiel





    En concert - Olympia 2006



    13 commentaires
  •  

    André Verchuren - Les fiancés d'Auvergne (1960)

     

    André Verchuren est un accordéoniste français, né en 1920 à Neuilly-sous-Clermont,
    dans l'Oise, d'une famille originaire de Belgique.

    Le jeune André commence l'accordéon à quatre ans et suit les cours de son père, Raymond Verchuren,
    musicien professionnel. Il touche son premier cachet à six ans en animant un bal,
    accompagné de sa mère à la batterie et, à douze ans, reçoit la coupe du monde d'accordéon des mains
    du roi Léopold III de Belgique et dispense des cours dans l'école d'accordéon de son père.

     

    André Verchuren - Les fiancés d'Auvergne (1960)

     

    André Verchuren a deux fils ; l’aîné se nomme Harry Williams, aujourd'hui producteur, en hommage à un parachutiste que son père a aidé pendant la guerre ; le plus jeune se nomme André Verchuren Junior.
    Tous les deux accordéonistes.

    André Verchuren est le recordman du monde de vente de disques d'accordéon, avec plus de 80 millions d'albums vendus. Il a enregistré à ce jour, tous supports confondus, 777 albums.

     

    André Verchuren - Les fiancés d'Auvergne (1960)

     

    A la maison, quand j'étais jeune, mes parents avaient ce disque 45 tours (EP).
    Et à l'époque, j'avais une "fiancée" en Auvergne.
    Alors j'ai régulièrement écouté ce morceau. Nostalgie oblige...

     



    La version originale





    En concert - André Verchuren avec ses deux fils



    14 commentaires
  •  

    GiedRé - Ode à la contraception (2011)

     

    GiedRé, de son vrai nom Giedrė Barauskaitė, est une auteur-compositeur-interprète humoriste
    franco-lituanienne née le 23 octobre 1985 à Vilnius.

    Giedré Barauskaité naît en RSS de Lituanie, qui fait alors partie de l'URSS. Sa mère s'établit en banlieue parisienne à la suite du décès de son mari, alors que Giedré est âgée de 7 ans.

     

    GiedRé - Ode à la contraception (2011)

     

    Son premier album sept titres en auto-production, intitulé "Mon premier disque", sort en 2011.
    Les 2 000 copies personnalisées produites par la chanteuse se vendent en douze semaines.
    Giedré, qui a fait le choix de l'auto-production, refuse les offres de l'industrie musicale.

    Remarquée par Raphaël Mezrahi durant une audition, GiedRé se produit en première partie du spectacle
    de l'humoriste à La Cigale. Elle est invitée à plusieurs reprises sur l'antenne d’Europe 1
    dans l'émission C'est quoi ce bordel ?, animée par Laurent Baffie.

     

    GiedRé - Ode à la contraception (2011)

     

    Décrits comme « crus », « politiquement incorrects » et teintés d'humour noir,
    les textes de Giedré abordent des sujets comme la prostitution et la pédophilie.
    Ils contrastent avec son apparence physique et ses costumes de scène. Giedré estime que ses chansons
    ne sont pas provocantes, elle dit retranscrire la réalité, qui est selon elle « souvent choquante ».

    Je vous propose la chanson "Ode à la contraception" extraite de "Mon premier disque" sorti en 2011.

     





    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique