•  Santana - Europa (1976)

     

    Santana - Europa (1976)

     

    Santana - Europa (1976)

     

    Europa (Earth's Cry Heaven's Smile) est une chanson instrumentale issue de l'album Amigos du groupe Santana.

    Composée par Tom Coster et Carlos Santana, il s'agit d'un des plus grands succès de Santana, sorti en 1976.

     

     

    Pour écouter le morceau, cliquez sur "Lecture" juste au-dessus.

    Les photos de Carlos Santana ont été prises lors du Festival des Vieilles Charrues 2013.

     


    11 commentaires
  •  

    Genesis - Follow You Follow Me (1978)

     

    Genesis est un groupe de rock britannique à classer parmi les créateurs du genre progressif,
    qui a connu un succès important durant les années 1970, mais surtout dans les décennies 1980 et 1990.
    Peter Gabriel jusqu'en 1975, le batteur du groupe, Phil Collins, après son départ, puis Ray Wilson
    ont été les chanteurs successifs du groupe.

    Peter Gabriel, Phil Collins et Mike Rutherford (avec son groupe Mike + The Mechanics) ont également
    connu un grand succès international en tant qu'artistes, indépendamment du groupe.

     

    Genesis - Follow You Follow Me (1978)

     

    Avec environ 150 millions d'albums vendus de par le monde, Genesis se classe dans les
    trente artistes et groupes ayant vendu le plus d'albums de tous les temps.

     

    Genesis - Follow You Follow Me (1978)

     

    "And Then There Were Three" est un album sorti en avril 1978.
    C'est le premier album du groupe après le départ du guitariste Steve Hackett,
    et le troisième avec Phil Collins au chant.

    Je vous propose le morceau "Follow You Follow Me" extrait de cet album.

     





    11 commentaires
  •  

    Pink Floyd - Atom Heart Mother (1970)

     

    "Pink Floyd" est un groupe de rock progressif et psychédélique britannique formé en 1964 à Londres.

    Il est reconnu pour sa musique planante et expérimentale, ses textes philosophiques et satiriques,
    ses albums-concept et ses performances en concert originales et élaborées.
    De ses débuts à aujourd'hui, le groupe a vendu plusieurs centaines de millions d'albums à travers le monde.

     

    Pink Floyd - Atom Heart Mother (1970)

     

    Initialement mené par le guitariste Syd Barrett, le groupe connaît un succès modeste au milieu des années 60, puis devient l'un des groupes underground londoniens les plus populaires de la scène psychédélique.

    Cependant, le comportement de plus en plus instable de Barrett (rongé par une trop grande
    consommation de LSD), conduit les autres membres à le remplacer par David Gilmour.

    Après le départ de Syd Barrett, le bassiste Roger Waters devient progressivement le meneur du groupe,
    signant toutes les paroles à partir de 1972. Pink Floyd acquiert l'année suivante une célébrité mondiale
    avec "The Dark Side of the Moon" (1973), l'un des trois albums les plus vendus de tous les temps,
    derrière "Thriller" et devant "Back in Black".

     

    Pink Floyd - Atom Heart Mother (1970)

     

    "Atom Heart Mother" est le cinquième album de Pink Floyd, sorti en 1970.

    Son nom, qui est aussi celui du premier morceau du disque, vient d'un article de journal
    qui parlait d'une femme équipée d'un stimulateur cardiaque nucléaire.

    Cet album, pour certains de ses titres, est encore marqué par le côté psychédélique du groupe,
    mais s'inscrit résolument dans la dimension progressive du rock.

    Il débute par le titre instrumental "Atom Heart Mother" de plus de vingt-trois minutes.
    On ne pouvait, à l'époque, faire de morceau plus long car la face d'un 33 tours ne durait pas plus de 25 minutes.

    "Atom Heart Mother" se distingue des productions floydiennes précédentes par une orchestration complexe
    et l'utilisation d'instruments classiques tel que des cuivres et des chœurs contemporains.

    "Atom Heart Mother" est l'un des très rares morceaux du groupe, à cette époque, à avoir été co-écrit
    par un membre extérieur, le musicien avant-gardiste Ron Geesin ; c'est à lui principalement que l'on doit l'orchestration de ce mélange d'harmonies et de dissonances classiques, de chants quasi-grégoriens
    (John Aldiss Choir, les Chœurs de John Aldiss) voire « Carl Orffiens », et de rock.

    J'aime aussi les morceaux plus commerciaux du groupe, comme "Money",
    mais je dois dire que j'ai une préférence particulière pour ce genre de morceau...

     





    8 commentaires
  •  

    Bob Dylan - Blowin' in the Wind (1962)

     

    Bob Dylan (né Robert Allen Zimmerman en 1941 à Duluth, Minnesota, aux États-Unis)
    est un auteur-compositeur-interprète, musicien, peintre, poète américain,
    une des figures majeures de la musique populaire depuis cinq décennies.

     

    Bob Dylan - Blowin' in the Wind (1962)

     

    Dans ses premières chansons Dylan a abordé les questions sociales, et trahissait une forte influence philosophique et littéraire défiant les « existants » de la musique pop classique,
    et il faisait généralement appel à la contre-culture de l'époque. Tout en élargissant et en personnalisant les styles musicaux, il a montré une grande dévotion à de nombreuses traditions de la musique américaine,
    folk, country, blues, gospel, rock'n'roll et rockabilly, ainsi qu’à la musique folk anglaise, écossaise et irlandaise.

     

    Bob Dylan - Blowin' in the Wind (1962)

     

    "The Freewheelin' Bob Dylan" est le deuxième album de Bob Dylan.
    Sorti en 1963, cet album a permis d’établir la notoriété de Dylan comme compositeur :
    pour la première fois, Dylan y interprète essentiellement ses propres compositions.
    L’album a été disque de platine aux États-Unis et #1 au Royaume-Uni.

    "Blowin' In The Wind"est la chanson la plus connue de l’album.
    Elle a été popularisée par le trio "Peter, Paul & Mary" un peu plus tôt en 1963.
    Elle sera classée en 2003 par le magazine Rolling Stone, 14e meilleure chanson de tous les temps.

    Archétype de la chanson de protestation, sa portée humaine et poétique en fit l'hymne d'une génération,
    et contribua à ériger son jeune auteur de 21 ans en porte-parole,
    en guide spirituel du mouvement des droits civiques.

    Située dans un contexte de tension au Viêt Nam, du mouvement pour les droits civiques, la chanson ne fait pourtant allusion à aucun évènement particulier, ce qui contribue à la rendre intemporelle.

     





    14 commentaires
  •  

    Ed Sheeran - The A Team (2011)

     

    Ed Sheeran, né Edward Christopher en 1991, est un auteur-compositeur-interprète britannique.

    Il débute sa carrière en sortant plusieurs disques auto-produits.
    En 2011, Sheeran est signé par Atlantic Records.
    Ses trois premiers singles pour le label se classent dans le Top 5 du UK Singles Chart.
    Le jeune artiste joue dans plusieurs grands festivals britanniques durant l'été
    et est nommé « meilleur jeune talent » lors du UK Festival Awards.

     

    Ed Sheeran - The A Team (2011)

     

    Le premier album de Sheeran édité par Atlantic s'intitule "+", il prend la tête du classement
    des ventes d'albums au Royaume-Uni lors de sa sortie en septembre 2011. Il fait partie des dix meilleures
    ventes d'albums de l'année au plan national selon l'OCC et est certifié triple disque de platine.
    Ses ventes atteignent les 600 000 exemplaires.

     

    Ed Sheeran - The A Team (2011)

     

    Lors de l'édition 2012 des Brit Awards, Sheeran remporte deux récompenses, les prix du
    « Meilleur artiste solo masculin britannique » (British Male Solo Artist) et de la « Révélation de l'année ».

     

    Ed Sheeran - The A Team (2011)

     

    Je vous propose la chanson "The A Team" extraite de l'album "+", sorti en 2011.

    Ce morceau raconte la vie difficile d'une jeune fille sous l'emprise de la drogue,
    Et qui se prostitue pour s'acheter sa dose...

     



    Le Clip officiel





    Une version Acoustique Live en studio



    8 commentaires
  •  

    Rolling Stones - Paint it Black (1966)

     

    The Rolling Stones est un groupe de rock britannique, formé en 1962 à Londres par le guitariste et leader original Brian Jones, le pianiste Ian Stewart, le chanteur Mick Jagger et le guitariste Keith Richards.

    Le bassiste Bill Wyman et le batteur Charlie Watts les rejoignent ensuite et complètent la formation originale. Jagger et Richards constituent rapidement un duo d’auteurs-compositeurs et prennent peu à peu
    la direction du groupe, en lieu et place d’un Brian Jones de plus en plus erratique.

     

    Rolling Stones - Paint it Black (1966)

     

    Le nom du groupe vient d'une chanson de Muddy Waters, "Rollin' Stone", choisie par Brian.
    Le blues a toujours été la source d'inspiration principale des Stones, qui ont été l'un des principaux acteurs
    du retour de cette musique sur le devant de la scène, à travers le British Blues Boom. Les premiers enregistrements des Rolling Stones sont des reprises de blues et de rhythm and blues américains.

     

    Rolling Stones - Paint it Black (1966)

     

    À partir de 1966 et de l’album "Aftermath", les chansons de Jagger et Richards,
    embellies par les expérimentations instrumentales de Brian Jones,
    développent une diversité stylistique qui restera présente jusqu’à nos jours.

    Brian Jones meurt noyé dans sa piscine en juillet 1969, peu de temps après avoir été renvoyé du groupe.
    Il est remplacé par Mick Taylor qui participe à l'enregistrement de cinq albums studio
    avant de quitter les Stones en 1974. L’ancien guitariste des Faces, Ronnie Wood, prend alors sa place
    et la conserve depuis lors. Bill Wyman quitte à son tour le groupe en 1993.
    Le bassiste Darryl Jones rejoint alors le groupe sans en devenir un membre officiel.

     

    Rolling Stones - Paint it Black (1966)

     

    Les Rolling Stones ont publié 22 albums studio au Royaume-Uni (24 aux États-Unis),
    8 albums Live (9 aux États-Unis) et 32 compilations.

    En 2012, le groupe estime avoir vendu plus de 300 millions d’albums dans le monde.

     

    Rolling Stones - Paint it Black (1966)

     

    "Aftermath" est un album du groupe de rock anglais The Rolling Stones
    (leur quatrième album britannique et leur sixième américain),
    sorti en 1966 et produit par Andrew Loog Oldham.

    Cet album est souvent considéré comme un des meilleurs albums de tous les temps,
    et un des meilleurs albums des Rolling Stones.

    La première édition anglaise de "Aftermath" fut réalisée en avril 1966, contenant quatorze pistes.
    Elle parut à peu près en même temps que deux simples ("19th Nervous Breakdown" et "Paint it Black")
    qui ne furent cependant pas intégrés à l'album.

    En 2002, l'édition américaine d'Aftermath fut classée 108e de la liste des 500 plus grands albums
    de tous les temps établie par le magazine Rolling Stone.

     

    Rolling Stones - Paint it Black (1966)

     

    "Paint it Black" est une chanson créditée Jagger/Richards bien que tous les membres du groupe
    aient contribué à sa composition, notamment Bill Wyman et Brian Jones.

    La chanson sort en single successivement des deux côtés de l'Atlantique à une semaine d'intervalle
    en mai 1966, et atteint dans les deux cas la première place.

    En juin 1966, le titre est intégré à l'édition américaine de l'album Aftermath.

     



    La version originale (Stéréo)





    En concert - Tokyo - 1990






    En concert - Twickenham



    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique