•  

    Frédéric Chopin - Polonaise n°3 Op.40 n°1 "Militaire"

     

    Frédéric François Chopin est un compositeur et pianiste virtuose,
    né en 1810 à Żelazowa Wola (actuelle Pologne), et mort à Paris en 1849.

    Après sa formation au Conservatoire de Varsovie et un début de carrière en Pologne et à Vienne,
    il choisit d'émigrer en France où il trouve son inspiration dans l'effervescence
    du monde pianistique parisien et dans le souvenir de sa patrie meurtrie.
    Il y rencontre George Sand, qui sera sa compagne pendant neuf ans.

     

    Frédéric Chopin - Polonaise n°3 Op.40 n°1 "Militaire"

     

    Reconnu comme l'un des plus grands compositeurs de musique de la période romantique,
    Frédéric Chopin est aussi l'un des plus célèbres pianistes du XIXe siècle.
    Sa musique est encore aujourd'hui l'une des plus jouées et demeure un passage indispensable
    à la compréhension du répertoire pianistique universel.

     

    Frédéric Chopin - Polonaise n°3 Op.40 n°1 "Militaire"

    Photo prise en 1849.

     

    Je vous propose la "Polonaise n°3 Op.40 n°1".
    Composée en octobre 1838, elle est surnommée "Polonaise Militaire".

    C'est une oeuve pour Piano seul.

     



    Jouée par Maurizio Pollini




    Jouée par Tzvi Erez



    3 commentaires
  •  

    Jean-Sébastien Bach - Suite pour Orchestre - Sarabande Bwv1068 (1717)

     

    Johann Sebastian Bach, en français Jean-Sébastien Bach, né à Eisenach en 1685, mort à Leipzig en 1750,
    est un musicien, notamment organiste, et compositeur allemand.

    Membre le plus éminent de la famille Bach — la famille de musiciens la plus prolifique de l'histoire —, sa carrière s'est entièrement déroulée en Allemagne centrale, dans le cadre de sa région natale, au service de petites municipalités, de cours princières sans importance politique, puis du conseil municipal de Leipzig qui lui manifestait peu de considération : il n'a ainsi jamais pu obtenir un poste à la mesure de son génie et de son importance dans l'histoire de la musique occidentale, malgré la considération de certains souverains allemands.

     

    Jean-Sébastien Bach - Suite pour Orchestre - Sarabande Bwv1068 (1717)

     

    Peu connue de son vivant au dehors de l'Allemagne, passée de mode et plus ou moins oubliée après sa disparition, son œuvre, comprenant plus de mille compositions, est généralement considérée comme l'aboutissement et le couronnement de la tradition musicale du baroque. Elle a fait l’admiration
    des plus grands musiciens, conscients de son extraordinaire valeur artistique.

    Jean-Sébastien Bach est de nos jours considéré comme un des plus grands compositeurs
    de tous les temps, si ce n'est comme le plus grand.

    Je vous propose la "Suite pour Orchestre n°3" composée en 1717, le 2° mouvement "Sarabande".

    Cette vidéo est somptueuse de par la qualité des images, qui invitent à la réverie en beauté : Nature & Musique.

     




    Cette vidéo est tellement belle, qu'il faut la regarder entièrement, et en plein écran bien sûr !!!
    Pour ceux qui ne sauraient pas, cliquez sur le petit carré en bas à droite de la vidéo...


    7 commentaires
  •  

    Ludwig van Beethoven - Concerto pour Violon Op.61 (1806)

     

    Ludwig van Beethoven  est un compositeur allemand (Bonn en 1770 - Vienne en 1827).

    Dernier grand représentant du classicisme viennois (après Gluck, Haydn et Mozart),
    Beethoven a préparé l’évolution vers le romantisme et influencé la musique occidentale
    pendant une grande partie du XIXe siècle.

     Cycle moins connu que ses sonates pour violon ou ses quatuors, ses sonates pour violoncelle et piano, au nombre de cinq, font partie des œuvres réellement novatrices de Beethoven. Il y développe des formes très personnelles, éloignées du schéma classique qui perdure dans ses sonates pour violon.

    La Sonate pour violoncelle et piano en la majeur, op. 69, de Ludwig van Beethoven,
    est la troisième des cinq sonates pour violoncelle et piano.

    Cette sonate lumineuse est un sommet de la musique de chambre de Beethoven,
    alors en pleine possession de ses moyens.

    Interprètes de cette sonate :
    Violoncelle : Adam Liu  -  Piano : David Allen Wehr

    Cette Sonate comporte 4 mouvements. Je n'ai trouvé que les 3 premiers... par ces interprètes.

     



    1° mouvement

     



    2° mouvement




    3° mouvement



    5 commentaires
  •  

    Franz Schubert - Sonate "Arpeggione" D.821 (1824)

     

    Franz Schubert (1797-1828) est un compositeur autrichien de la période romantique.
    Bien que mort à 31 ans, Schubert est l'un des grands compositeurs
    du XIXe siècle et le maître incontesté du lied.

    C'est un de mes compositeurs préférés.

     

    Franz Schubert - Sonate "Arpeggione" D.821 (1824)

     

    La Sonate en la mineur, D. 821 pour arpeggione et piano a été écrite par Franz Schubert
    à Vienne en novembre 1824, mais n'a été publiée qu'en 1871.

    Elle a été composée alors que le musicien souffrait déjà d'un stade avancé de la syphilis (les premiers signes remontent à 1822) avec des épisodes dépressifs de plus en plus fréquents.

    Elle est jouée de nos jours essentiellement par un violoncelle ou par un alto, parfois par une contrebasse.

    L'arpeggione est un instrument à cordes frottées, joué à l'archet, à 6 cordes et accordé comme une guitare.
    Il est appelé également guitare-violoncelle ou guitare d'amour.
    Ne disposant pas d'une pique, contrairement au violoncelle, il doit être joué tenu entre les genoux.

    Il a été inventé par le luthier Johann Georg Staufer en 1823, en tant que déclinaison d'une guitare.
    Cet instrument n'a eu que très peu de succès, sa tenue étant particulièrement malcommode et la présence
    de 6 cordes rendant un jeu à l'archet délicat. Il semble n'avoir été utilisé qu'une dizaine d'années.

    La version du 1° mouvement que je vous propose est jouée par :
    Claire-Lise Démettre - Violoncelle
    Mourlas - Piano

     





    8 commentaires
  •  

    Georg Philipp Telemann - Musique de Table vol.1 pour 2 Flûtes et Orchestre

     

    Georg Philipp Telemann (1681-1767) fut pendant sa longue période créatrice un des plus célèbres
    compositeurs allemands de l'âge baroque. Par les impulsions novatrices qu'il a données
    tant à l'art de la composition qu'à la sensibilité musicale, il a puissamment marqué
    la musique de la première moitié du XVIIIe siècle.

    Tafelmusik, ou Musique de table dont c'est le nom original, est un recueil d'œuvres instrumentales de Georg Philipp Telemann publié en 1733. L'ouvrage est l'une des compositions les plus connues de Telemann ;
    c'est l'apogée et en même temps l'un des derniers exemples de musique de table de cour.

    J'adore la musique baroque. Elle s'exprime ici pleinement.
    Le morceau est un peu long, 20 minutes, mais ça vaut le coup d'aller jusqu'au bout !

     





    9 commentaires
  •  

    Piotr Ilitch Tchaïkovsky - Concerto pour Piano n° 1 (1875)

     

    Piotr Ilitch Tchaïkovsky (1840-1893) est un compositeur Russe de l'ère romantique.

    Tchaïkovski est un compositeur éclectique. Son œuvre, d'inspiration plus occidentale que celle de ses compatriotes contemporains, intègre des éléments occidentaux ou exotiques, mais ceux-ci sont additionnés à des mélodies folkloriques nationales. Tchaïkovski compose dans tous les genres, mais c'est dans la musique d'orchestre comme les symphonies, les suites, et les concertos qu'il déploie toute sa science
    et donne la mesure de son sens mélodique inspiré.

    Le "Concerto pour piano n° 1 en si bémol mineur, op. 23" de Piotr Ilitch Tchaïkovski fut composé entre 1874
    et février 1875. La partition est revue durant l’été 1879, et à nouveau, en décembre 1888.

     





    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique